SPORTING CLUB GANNATOIS : site officiel du club de foot de Gannat - footeo

Les footballeurs Gannatois suivent aussi les JO de Rio.

9 août 2016 - 10:32

...la désillusion des Bleus...

Source : l'Equipe.fr

 

Alaphilippe, le plus «con»

Une chute dans la dernière descente de la Vista Chinesa a coûté à Julian Alaphilippe une médaille olympique qui lui semblait promise, samedi. «Encore une place de con», soufflait-il à l'arrivée. Le jeune puncheur français (24 ans), longtemps au contact des meilleurs, a finalement échoué au pied du podium. Après avoir heurté un arbre, il a «rallié l'arrivée la roue en travers» et n'a jamais pu rattraper son retard sur les trois hommes de tête, dont le nouveau champion olympique belge Greg Van Avermaet.

Dans la dernière montée, Alaphilippe avait pourtant suivi puis déposé Chris Froome, le triple vainqueur du Tour de France. Sa chute l'a empêché d'établir la jonction avec les échappés. «Plus je m'approchais de l'arrivée, mieux je me sentais», pestait le Français, toujours en quête d'un succès de référence à la mesure de son potentiel.  

Rembi, le plus frustrant

Lauren Rembi, quarantième mondiale, ne faisait pas figure de favorite avant le début des Jeux Olympiques. Si le talent de la jeune épéiste (24 ans), vice-championne du monde juniors en 2010, est indéniable, des blessures à répétition avaient freiné sa progression ces deux dernières années. Cela ne l'a pas empêchée de tomber en larmes après être passée à deux touches du bronze contre la Chinoise Sun Yiwen, samedi.

Son parcours, néanmoins remarquable - elle disputait ses premiers JO -, l'a notamment vue écarter la championne d'Europe en titre, Simona Gherman, en huitièmes. «C'est quatre ans de préparation, il me faut plus que quelques minutes pour digérer, balayait-elle. On va me dire que j'ai bien tiré, blablabla... Mais je reviens sans la médaille.»  

Herbert et Mahut, le plus violent

Arnaud Di Pasquale, le directeur technique national, avait assuré avant les JO que la France n'avait «pas le droit de revenir sans médaille». Il n'a pas caché sa déception,«aussi importante que le choc est violent», après l'élimination surprise de la paire composée de Pierre-Hugues Herbert et Nicolas Mahut dimanche.

Les deux partenaires de double représentaient sans doute la meilleure chance tricolore à Rio. Leurs deux titres en Grand Chelem (US Open et Wimbledon) et leur statut de têtes de série n°1 ne laissaient tout du moins pas présager une fin de parcours si brutale, qui plus est compte tenu du classement (30e) de leurs adversaires colombiens. Mahut a pointé un manque de «rythme» et reconnu que cette défaite était «difficile à assumer».

Gneto, le plus rageant

Priscilla Gneto, médaillée de bronze à Londres (2012), nourrissait de légitimes ambitions à Rio. La judokate levalloisienne (25 ans) a quitté le tournoi dès son entrée en lice dimanche, dans la catégorie des moins de 52 kg. Les juges l'ont disqualifiée après qu'elle s'est aggrippée au kimono de son adversaire suisse Evelyne Tschopp, le règlement interdisant de défendre avec les mains sur le bas du corps.

Gneto, dévastée par le chagrin, a dit éprouver «beaucoup d'incompréhension». «Je n'ai pas saisi le pantalon, a-t-elle argué, précisant qu'elle ne connaissait pas ladite règle. J'ai l'impression que les arbitres ne se rendent toujours pas compte de ce qu'ils peuvent briser. Leur décision, tu peux parfois t'en remettre, parfois pas...»  

Mladenovic et Garcia, le plus cocasse

Si Kristina Mladenovic et Caroline Garcia ont réussi leur entrée en lice en simple, elles ont failli en double. Plutôt que de s'épancher sur leur qualité de jeu face à l'inexpérimentée paire japonaise Hozumi-Doi, les têtes de série n°2 ont chargé leur Fédération. Le motif de leur colère : celle-ci, jugée «si incompétente» par Mladenovic, ne les aurait pas informées qu'elles devaient être vêtues «sensiblement dans les mêmes couleurs», comme le stipule le règlement. Après qu'un officiel les a menacées de disqualification, Mladenovic a prêté en catastrophe une tenue blanche à sa partenaire, laquelle a dû l'enfiler à l'envers (elle est sous contrat avec un autre équipementier).

«Cinq minutes avant, c'était panique à bord. Moi, je ne peux pas oublier ce qu'il s'est passé. Il y a une erreur, il faut que ça se sache», lâchait la jeune Saint-Germanoise. La forme a «énormément» déplu au DTN, Arnaud Di Pasquale, qui n'a pas apprécié que le propos de Mladenovic «pointe du doigt uniquement» la FFT. «On a vérifié à deux reprises, auprès de la Fédération internationale, que les tenues bleu ciel et blanche pouvaient jouer ensemble», s'est-il défendu.  

Automne Pavia, le plus douloureux

Médaillée de bronze aux Jeux de Londres, Automne Pavia visait logiquement une médaille à Rio chez les moins de 57 kg. La judoka de 27 ans a terminé sa journée en larmes, après avoir chuté en quarts de finale face à la championne olympique 2012 Kaori Matsumoto, puis en s'inclinant en repêchages contre la Portugaise Telma Monteiro. Un dernier combat achevé dans la douleur puisque la Française s'est résolue à abandonner sur une clé de bras parfaitement exécutée.

Réconfortée par son entraîneur, Christophe Massina, Automne Pavia n'a pas caché son immense déception une fois sortie du tatami : «C'est ça qui fait la richesse des Jeux. C'est quatre ans de travail qui se jouent sur une journée. Je ne sais pas ce que vous voulez que je vous dise... C'est le pire moment de ma vie ? Oui c'est très dur

 

Commentaires

Lettre Ouverte aux fidèles du Sporting

12 septembre 2017 23:22 par Anthony Bruet

Lettre Ouverte aux fidèles du Sporting
Lettre ouverte aux fidèles du Sporting qu’ils soient parents, dirigeants ou joueurs… J’entends ici ou là d’étranges bruits sur le montant des cotisations au sein de notre club. Quoi de plus normal en ces temps difficiles où un sou et un sou. Nous ne... Lire la suite

Si une grande majorité des gens connaisse déjà le champion de France, qui sera le dauphin du PSG en Ligue 1 cette saison 2017-2018

  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Fin du vote le 20 mai 2018 01:00

Participez et tentez de remporter le concours de pronostics "Pronostics des deux matchs des Bleus : FFF vs Pays de Galles et Allemagne vs FFF en plus une grosse affiche..." !

Derniers inscrits au concours

Wilfrid Ray
Inscrit depuis le 09/11/17
Staff
Anthony Bruet
Anthony Bruet
Inscrit depuis le 09/11/17